Vous êtes ici : Home > Nos produits > Catégorie 3
 

Valorisation des déchets organiques

Il permet de transformer les déchets organiques (déchets verts, agricoles et alimentaires) en compost riche en nutriments.
Sur le plan environnemental, le compost permet d'améliorer la biodiversité et la qualité du sol et sur le plan économique d'augmenter le rendement et la qualité des cultures.
Véritable or vert pour les agriculteurs, jardiniers, paysagistes, le compost peut être obtenu à partir de différents procédés.

Compostage matières organiques

Le compostage est un processus biologique de conversion et de valorisation des matières organiques (sous-produits de la biomasse, déchets organiques d'origine biologique...) en un produit stabilisé, hygiénique, semblable à un terreau, riche en composés humiques, le compost.

Les organismes responsables du compostage ont besoin de trois éléments pour vivre : de nourriture équilibrée, composée d'un mélange de matières carbonées (brunes-dures-sèches) et de matières azotées (vertes-molles-humides) ;
d'humidité, contenue particulièrement dans les matières azotées ;
d'air, dont la circulation est favorisée par les matières carbonées structurantes (dures).

Le compostage est une opération qui consiste à dégrader, dans des conditions contrôlées, des déchets organiques en présence de l'oxygène de l'air.
Deux phénomènes se succèdent dans un processus de compostage. Le premier, amenant les résidus à l'état de compost frais, est une dégradation aérobie intense. Il s'agit essentiellement de la décomposition de la matière organique fraîche à haute température (50 à 70 °C) sous l'action de bactéries ; le deuxième, par une dégradation moins soutenue, va transformer le compost frais en un compost mûr, riche en humus. Ce phénomène de maturation, qui se passe à température plus basse (35 à 45 °C), conduit à la biosynthèse de composés humiques par des champignons.

La lettre d'info
Composterre
Nos partenaires
 
Ils nous font confiance